le projet Clémenceau

les huit élus de la majorité municipale actuelle qui soutiennent la liste Vivons Bry ont voté pour la signature de la convention qui lie la ville, le territoire et la société d'économie mixte à capitaux publics qui sera en charge de la restructuration du secteur Clemenceau. La municipalité gardera le contrôle et le maire qui succédera à Jean-Pierre Spilbauer pourra modifier le pré-projet actuel. C’est pourquoi, fidèle à nos valeurs, nous voulons votre avis sur le devenir de ce site.

✅ Nous soutenons l’extension du Rayon de Soleil Bryard. Cette association dynamique au service de nos seniors mérite de disposer de locaux plus spacieux.

✅ Nous plébiscitons la démarche de disposer d’un complexe sportif à cet endroit, plus fonctionnel et beaucoup moins énergivore. Il devra permettre la pratique du sport pour nos collégiens et certains de nos écoliers.

✅ Ce nouvel ensemble aura des caractéristiques écologiques modernes. Il devra recevoir le titre d’écoquartier : Végétalisation de la cour du château Lorentz et des espaces extérieurs bétonnés, maîtrise des ressources et des déchets.

✅ L’esthétique de l’actuel gymnase ne met pas suffisamment en valeur le château. Ce dernier n’est pas dans un état intérieur convenable ( fuites d’eau, fenêtres en mauvais état, moyen de chauffage inadapté…). Une rénovation s’impose.

✅ Nous comprenons que le coût de l’ensemble de ces travaux estimé de 9 M€ soit financé à hauteur de 5 M€ par la vente de 4 000 m2 de droit à construire 60 appartements. Le budget de la commune ne permettrait pas ces travaux sans bénéficier de ces recettes.

INFO

  • La halle de sport Clémenceau sera conforme aux exigences des compétitions scolaires
  • Le gymnase Amélie Lefur, quant à lui, sera homologué pour des compétitions fédérales. Ces deux structures seront donc complémentaires.
  • Lors de la phase de construction la commune prendra à sa charge l’acheminement des collègiens  vers un autre gymnase (probablement le gymnase Amélie Lefur). C’est une obligation réglementaire vis à vis du département. Les écoliers auront également une solution de substitution temporaire
  •  Ce lieu a vocation à devenir un point central de la pratique inclusive d’activités physiques dans notre ville, nous y serons vigilants.